La France connait un boom de la restauration à emporter. Il est vrai que les Français sont de moins en moins nombreux à prendre le temps de manger pour le déjeuner. Aussi, il est devenu plus facile de manger sur le pouce des plats à emporter chauds ou froids selon son humeur et ses envies du moment. Les snacks, les food-trucks et les salad-bars sont donc tenus de s'adapter à cette demande et de proposer toutes sortes de formules pour capter un maximum de clientèle. Le conditionnement des plats est un vrai casse-tête et un vrai challenge pour ces professionnels.

Quelles sont les qualités d'un bon conditionnement ?

Les barquettes alimentaires doivent répondre à des besoins spécifiques. Tout d'abord, elles doivent résister à un chauffage aux micro-ondes et tenir au chaud les plats à emporter. Rien de plus désagréable pour un client de prendre un plat chaud et de manger froid une fois installé. Par ailleurs, il est important pour les professionnels que ces barquettes se stockent aisément. Un empilement des barquettes permet au professionnel de gagner de la place dans des cuisines souvent exigües. Le conditionnement est évidemment en plastique, mais les matières utilisées peuvent être différentes pour répondre aux différents besoins. En effet, le transport d'une soupe chaude nécessite une barquette avec des qualités de transport irréprochables pour éviter un débordement. Bref, tout est pensé pour que le client final puisse manger sans que ce soit une vraie galère pour lui. Les professionnels de la bouche feront donc le choix en fonction des plats à servir (chaud-froid), de la grosseur du plat et enfin de la nécessité d'une étanchéité de la barquette en plastique.

Quel impact sur l'environnement des conditionnements ?

La plupart des conditionnements sont évidemment jetables après avoir été utilisés. Les industriels ont conscience du changement de comportement des consommateurs et oeuvrent pour que les emballages soient les moins nocifs possible pour l'environnement. Il existe même des emballages écologiques 100% biodégradables et 100 % recyclables. En fonction de sa clientèle et de ses convictions, il est donc possible d'acheter des emballages encore plus respectueux de l'environnement.

Partagez :
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on Tumblr0Pin on Pinterest0Email this to someonePrint this page